Schaerbeek : le collectif Noms Peut-Être renomme des rues par des noms de femmes “racisées”

Depuis le 14 novembre, le collectif Noms Peut-Être ont renommés de nouvelles rues à Schaerbeek par des noms de femmes. Les noms des rues Hindi Zahra, Arundhati Roy, Vandana Shiva, Aya Nakamura, Toni Morrison et Frida Kahlo sont donc apparues dans la commune.

La commune ne possède que 4 lieux publics portant un nom de femmes: la rue Marguerite Van de Wiele, la place et avenue Princesse Élisabeth et le square Maurane.

A Schaerbeek, 96 rues portent par ailleurs des noms d’artistes. Il ne s’agit presque uniquement que d’hommes blancs, seules deux femmes artistes sont ainsi honorées dans la commune. “Dans le secteur culturel, les femmes sont sous-représentées aux postes de décisions. Elles sont majoritaires dans les écoles d’art mais voient de nombreux obstacles empêcher leur carrière artistique, comme le souligne le groupe F(s), constitué d’artistes femmes. Nous leur rendons hommage par notre action », explique Camille, membre de la collective.

La Collective Noms Peut-Être a renommé les rues de Schaerbeek ce 19 novembre. La commune ne possède que 4 rues portant…

Publiée par Marie Mineur Noms Peut-Être sur Mardi 19 novembre 2019

T. Dest / Images : Facebook/Marie Mineur

Partager l'article

20 novembre 2019 - 08h02