Insécurité près de la gare de Bruxelles-Nord : la compagnie FlixBus cherche un autre arrêt plus sûr

Selon la VRT et le quotidien Het Nieuwsblad, des chauffeurs de la compagnie FlixBus s’inquiètent de l’insécurité autour de la gare de Bruxelles-Nord et affirment que des bandes attendent les bus pour voler les voyageurs.

Un chauffeur de la compagnie FlixBus, spécialisée dans les voyages en bus entre différentes villes européennes, témoigne dans le quotidien flamand Het Nieuwsblad ce mercredi et affirme que l’insécurité autour de la gare de Bruxelles-Nord est de plus en plus présente. Il affirme que des bandes restent aux abords de la station, où s’arrêtent tous les bus internationaux, afin de dérober les bagages et autres effets personnels des voyageurs à leur arrivée à Bruxelles. “Le numéro d’urgence dans le bus ne répond parfois pas du tout. Nous en avons marre et réclamons des mesures”, lance ce chauffeur, qui explique avoir déjà vu des voleurs sortir un couteau ou mener des bagarres générales dans la cohue.

“La sécurité de nos employés et des passagers est notre première priorité”, réagit la porte-parole de FlixBus Nina Göbbels à nos confrères de la VRT. “Nous travaillons à une solution pour améliorer la situation. Nous travaillons en collaboration avec les autorités locales. Nous avons ainsi plus d’employés pour réaliser le check-in, les compartiments à bagages sont désormais équipés de caméras et une identification obligatoire de tous les passagers à leur montée dans le bus”, continue la porte-parole, qui confie que ces mesures ont été prises ces derniers mois pour améliorer la sécurité autour des bus et de la gare du Nord.

FlixBus annonce également que des discussions sont en cours avec la Région bruxelloise afin de trouver un nouvel arrêt pour ces bus internationaux dans la capitale.

La police de la zone Bruxelles-Nord confirme également que des nouvelles patrouilles de police ont été mises en place et des agents de police sont plus souvent présents dans le quartier. “Nous conseillons aux compagnies de bus d’également engager des agents de sécurité”, répond Audrey Dereymaeker, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Nord.

Gr.I. – Photo : illustration Belga/Nicolas Maeterlinck

Reportage de Cyprien HOUDMONT et Yannick VANGANSBEEK

► Lire aussi : Clerfayt demande la création d’une véritable gare routière à la Gare du Nord après la mort d’un migrant

► Lire aussi : Insécurité à la gare du Nord : Jan Jambon prêt à autoriser un renforcement policier autour des cars

Partager l'article

19 juillet 2018 - 19h15