Débats sur le conseil communal de Schaerbeek : le PS ne veut plus que le bourgmestre préside le conseil

Des discussions sont actuellement en cours entre les différents partis installés au conseil communal de Schaerbeek pour mettre à jour le règlement d’ordre intérieur. Plusieurs points autour de la présidence du conseil communal ou les ordres du jour ont en effet été soulevés, notamment par le PS, le cdH et la Liste du Bourgmestre.

Le PS schaerbeekois annonce par voie de communiqué plusieurs demandes faites au conseil communal, afin que celui-ci connaisse quelques changements lors de cette nouvelle législature. La liste socialiste, qui compte neuf sièges (avec le sp.a), propose ainsi que le temps de parole pour les interpellations citoyennes soit plus long, que les questions des élus de l’opposition soient proposées en début de séance, juste après les questions citoyennes, ou encore que le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (DéFI) ne préside plus le conseil communal.

Ces propositions sont actuellement discutées en commission avec les autres partis installés au conseil communal, nous précise Marc Weber, chef de cabinet de Bernard Clerfayt. “Il y a une réflexion globale sur le règlement d’ordre intérieur du conseil communal. Beaucoup de demandes émanent de différents partis : le PS, le cdH, la Liste du Bourgmestre, Ecolo-Groen…”, explique-t-il. “On discute avec tous les partis. Nous souhaitons mettre à jour ce règlement car il faut aussi faire face à l’actualité”. “Concernant le poste de président du conseil communal, ce n’est pas une question dans les priorités du bourgmestre. Ce n’est pas à l’ordre du jour”, précise le chef de cabinet.

Dans d’autres communes de la Région bruxelloise, la question de la séparation entre le bourgmestre et le président du conseil communal est souvent revenue sur la table ces derniers mois. Une demande en ce sens a également été faite par l’opposition à Ixelles, par rapport à Christos Doulkeridis.

Le conseil communal bientôt filmé ?

La question de la diffusion en vidéo du conseil communal est également évoquée. “On doit encore en discuter”, précise Marc Weber. “On doit évidemment être plus actuel sur cette question. Il y a quelques années, on avait peur que cela transforme le débat en spectacle, que certains en profitent pour faire des effets de manche”, dit-il. “Mais aujourd’hui, on se rend bien compte que tout le monde peut aujourd’hui sortir son GSM et diffuser des extraits vidéo qu’il souhaite. Et on ne peut pas être derrière tout le monde pour leur demander de couper leur GSM. Bref, une réflexion est menée à ce sujet”.

La majorité à Schaerbeek est pour rappel composée de la Liste du Bourgmestre, menée par Bernard Clerfayt (DéFI), et d’Ecolo-Groen. Le PS-sp.a, le MR, le cdH-CD&V et le PTB sont dans l’opposition.

Gr.I. – Photo : Belga/Dirk Waem

Partager l'article

13 février 2019 - 11h56