Le collectif 1210/0 propose la fermeture de rues de Saint-Josse aux voitures

Des habitants de Saint-Josse-ten-Noode, rassemblés au sein du collectif 1210/0, proposent que des rues de la commune soient fermées aux voitures et laissées aux piétons et aux cyclistes.

Le collectif 1210/0 souhaite ainsi que les habitants puissent profiter de l’extérieur en fermant des rues aux voitures. Le collectif souhaite ainsi suivre les exemples de Berlin, Oakland ou New York, qui ont fermé certaines rues pour permettre aux habitants de sortir prendre l’air. Car à Saint-Josse, commune la plus densément peuplée de Belgique, de nombreux parcs sont fermés et ne permettent donc pas aux riverains de profiter de l’extérieur, comme recommandé par le Conseil National de Sécurité.

L’idée n’est évidemment pas de fermer toutes les rues, mais uniquement certaines. Dans la communes, les voiries sont souvent étroites et ne permettent pas toujours au Tennoodois de s’y croiser en respectant la distance recommandée pendant la période de confinement.

“Mais si on ferme une rue, comment va-t-on pouvoir assurer la distanciation sociale entre les gens ?”, réplique pour sa part le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir, qui ne se dit pas pour cette proposition.

Du côté d’Ixelles, le bourgmestre Christos Doulkeridis (Ecolo) a accepté que les rues autour des Étangs d’Ixelles soient réservées aux piétons et cyclistes, mais confirme que la question doit se poser selon les quartiers et selon une analyse plus poussée.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Yannick Vangansbeek et Pierre Delmée.

Partager l'article

14 avril 2020 - 18h20