Un ascenseur vandalisé, les locataires menacés de devoir payer la facture

Les locataires d’un immeuble à Saint-Gilles sont sous le choc. Ils devront peut-être payer les frais de réparation de leur ascenseur vandalisé, soit un peu moins de 1000 euros. Une somme qui vient s’ajouter aux charges mensuels de maintenance et d’entretien.

Jeudi dernier, les locataires d’un immeuble de logements sociaux à Saint-Gilles reçoivent un courier. Ils apprennent que leur ascenseur a été vandalisé. Pour arrêter ce type de saccage, le propriétaire menace de leur faire payer la facture de la réparation. Pourquoi tout un immeuble devrait être sanctionné pour un acte de vandalisme? Les habitants n’en reviennent pas. Ils comptent faire appel au syndicat des locataires.

L’info a été révélée ce mardi dans les pages de La Capitale.

  • Reportage de Vanessa Lhuillier et Thierry Dubocquet

 

Partager l'article

13 novembre 2018 - 17h24