Accident à Rhode-Saint-Genèse : le principe d’aide adéquate la plus rapide a été respecté

Le principe d’aide adéquate la plus rapide a été respecté dans le cadre de l’accident de la circulation mortel survenu samedi dernier à Rhode-Saint-Genèse, a indiqué mercredi par communiqué la direction générale de la sécurité civile du SPF Intérieur.

La réaction fait suite aux critiques énoncées par la section SIAMU du SLFP et la secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Service de l’Incendie et de l’Aide Médicale Urgente Cécile Jodogne, quant à la “mauvaise gestion” de l’accident par la centrale 100 de Louvain. Les responsables des pompiers de Bruxelles (SIAMU), de la Direction 112, des Centrales d’urgence 112 de Bruxelles et du Brabant flamand se sont rencontrés mercredi pour analyser en détail le traitement de l’appel d’urgence de l’accident.

Selon les conclusions des parties prenantes, deux appels ont été passés à la Centrale 112 du Brabant flamand. Un premier à 01h07 faisait état d’un accident de voiture avec des blessés, avant que les équipes médicales et de police soient immédiatement alertées, et un deuxième de la part de la police à 01h17 pour demander une assistance afin de libérer des personnes coincées. Les pompiers de Bruxelles ont immédiatement été alertés et les moyens nécessaires “correctement dispatchés pour venir en aide aux victimes“. L’accident est survenu à Rhode-Saint-Genèse samedi dernier. La collision frontale entre une Volvo et une voiture électrique a fait deux morts, un sur les lieux de l’accident et un autre à l’hôpital.

Belga – Photo 

 

► Lire aussi : “Rhode-Saint-Génèse : marche silencieuse en hommage aux 2 victimes de la collision frontale” 

Partager l'article

21 février 2019 - 11h54