Zaventem: deux écoles suspendent un prof qui risque la prison pour faits de moeurs

Deux écoles primaires de Zaventem ont suspendu un de leurs instituteurs de toute urgence après avoir appris que S.K. (36 ans) risquait 40 mois de prison pour des attentats à la pudeur sur cinq filles de neuf ans dans un autre établissement scolaire à Louvain, rapportent vendredi Het Laatste Nieuws et VTM Nieuws.

La Vrije Basisschool à Sterrebeek et le Sint-Lambertuscollege à Nossegem ont reconnu l’enseignant dans le journal. S.K. a immédiatement été suspendu et les écoles ont envoyé un courrier à tous les parents afin de les rassurer.

Jeudi matin, des parents inquiets se sont toutefois rassemblés devant la porte de l’école à Nossegem afin d’en savoir plus après avoir reçu la confirmation que le professeur incriminé était bien S.K. Des explications ont été données aux élèves et des entretiens individuels ont été organisés.

“Il était question de tapes sur les fesses et de gestes inappropriés qui mettaient les enfants mal à l’aise”, a témoigné l’un des parents. “Lorsque j’en ai parlé à ma fille, elle a commencé à pleurer. Elle n’était personnellement pas ennuyée par son instituteur mais elle s’en voulait de ne pas avoir cru ses copines. Manifestement, il agissait de la sorte depuis le mois de septembre.”

Les établissements scolaires n’ont pas souhaité réagir. Leur avocat a toutefois indiqué que l’instituteur incriminé serait licencié prochainement.

Belga

Partager l'article

07 juin 2019 - 14h48