Zakia Khattabi: “Il faut casser les alliances PS-MR qui ont permis les scandales”

Ce midi sur le plateau de l’Interview, la co-présidente des verts a par ailleurs dénoncé la stratégie de régionalisation de la N-VA.

Certains découvrent que l’eau, ça mouille“, a regretté ce vendredi midi la co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi sur le plateau de l’Interview, à propos de l’indignation récente de Cécile Djunga à la suite de propos racistes. Elle constate que le racisme persiste dans société. Elle déplore que certains ne semblent s’en rendre compte qu’aujourd’hui et plaide pour que cette “indignation collective mène à des choses concrètes“. “Des outils existent“, explique-t-elle.

Selon elle, “on peut pointer la responsabilité écrasante de la N-VA, et celle du MR qui lui donne son audience actuelle (…) et qui laisse la libre parole à Francken“.

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé qu’il chargerait le Conseil national de sécurité pour renforcer les instruments de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. “Cela fait trop longtemps que je suis militante que pour avoir un réel espoir de voir les choses bouger. On verra ce qui aura été mis en oeuvre d’ici trois semaines“, explique Zakia Khattabi.

Que le MR pour penser que la NVA a mis au frigo ses velléités de régionalisation”

Alors que Medor publie une enquête sur la faillite de la police fédérale, Zakia Khattabi assure qu’il s’agit “d’une stratégie pour mener à la régionalisation“. “Il n’y a que le MR pour penser que la N-VA a mis au frigo ses velléités de régionalisation, ils ont juste mis en oeuvre une autre stratégie.” Selon l’écologiste, “la police fait partie des compétentes régaliennes qui doivent rester fédérales (…) La N-VA veut que le chaos soit tel que la régionalisation existe de facto.

Quels sont les partenaires privilégiés d’Ecolo en vue des communales ? Il n’y en a pas, assure Zakia Khattabi. “Mais quand on voit, à Liège ou à Bruxelles, que les majorités PS-MR ont accouché des scandales que nous avons connus, ce sont ces alliances qu’il faut casser. On verra ce qu’il en est au soir du 14 octobre.

Quant à l’objectif des écologistes pour les communales ? “Nous voulons renforcer le nombre de conseiller communaux. Et à Ixelles, le scénario du maïorat est crédible.

T.D.

 

Partager l'article

07 septembre 2018 - 13h33