Y a-t-il trop d’exclusions scolaires ? Les motifs invoqués sont-ils toujours légaux ?

Les exclusions scolaires seraient toujours trop nombreuses et abusives selon les associations de défense des droits des jeunes et du délégué général des droits de l’enfant, Bernard De Vos. On fait le point dans M le mag’ à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant. 

“Tout élève exclu sera un élève exclu de trop en Fédération Wallonie-Bruxelles”, dénonce David Lallemand, porte-parole du délégué général au Droits de l’Enfant. Exclure doit être la dernière option, ce qui ne semble pas être le cas aujourd’hui dans certains établissements scolaires, selon lui. “Du point de vue des droits de l’enfant, nous sommes face à un paradoxe absolument aberrant. On est dans un pays où l’obligation scolaire est jusqu’à 18 ans et pourtant ce sont les écoles qui décident de comment elles vont empêcher les enfants d’accéder à leur droit à l’éducation”, ajoute David Lallemand.

Ces exclusions sont prévues par des décrets et sont donc possibles dans certains cas. Chantal Massaer, directrice d’Infor Jeunes Laeken estime pour sa part que les motifs invoqués ne sont pas toujours justes, voire souvent abusifs. Elle cite notamment l’accumulation de faits mineurs comme motif d’exclusion : des jeunes qui ont bavardé dans le rang, qui ont fait tomber leur cassette, etc. Or, elle rappelle que l’exclusion n’est prévue que pour des faits extrêmement graves comme des coups et blessures, du harcèlement, etc. “Toute exclusion doit avoir un caractère pédagogique.”

Marie-France Drouart de la Commission d’aide à l’inscription-Enseignement libre n’a, quant à elle, pas le même sentiment. Elle rappelle qu’il ne faut pas confondre exclusion et non-réinscription. 3400 élèves, en moyenne, ont été exclus ou non-réinscrits l’an dernier à Bruxelles et en Wallonie.

 Les invités : David Lallemand, porte-parole du délégué général au Droits de l’Enfant; Chantal Massaer, directrice d’Infor Jeunes Laeken; et Marie-France Drouart, Commission d’aide à l’inscription-Enseignement libre.
 Retrouvez M le mag de la rédac’ du mardi au vendredi à 18h25 sur BX1.

Partager l'article

20 novembre 2018 - 19h33