Woluwe-Saint-Pierre: la Maison pour adolescents menacée de fermeture

L’association La Maison dans laquelle 350 jeunes en difficulté sont passés doit quitter l’immeuble qu’elle occupe depuis 1977 dans la rue François Gay avant la fin de l’année. Ses responsables ne cachent pas leur inquiétude.

“L’objectif principal, c’est de mettre ces adolescents de plus de 16 ans en autonomie. Et si on perd le bâtiment, on risque aussi de perdre le boulot. Et les jeunes, où iront-ils?”, explique le président de l’ASBL, Francis Voiturier, qui doit quitter les lieux et avec lui neuf jeunes confiés par le juge de la jeunesse. “La difficulté aujourd’hui, c’est qu’on sent qu’il n’y a plus de volonté d’hébergement de la part d’une commune qui est là à soutenir depuis 40 ans cette institution. Alors Pourquoi? On voudrait bien que cela puisse se poursuivre”, explique Réginald D’hoop De Synghem, président de la société royale protectrice de l’enfance.

“Nous laissons la porte très grande ouverte pour essayer encore de trouver des alternatives pour relocaliser la maison. Il y a des pistes qui sont envisageables par exemple avec le CPAS”, assure quant à lui l’échevin Pascal Lefevre (Ecolo). L’association devait d’abord quitter l’immeuble en début de législature, elle devra finalement quitter les lieux d’ici le 31 décembre, sur décision du collège communal. Le bâtiment n’a plus été rénové depuis longtemps, et les murs ont bougé selon Francis Voiturier.

 

Partager l'article

10 août 2018 - 19h08