Woluwe-Saint-Lambert : la police Montgomery mène cette semaine une opération de contrôle des cyclistes et trottinettes

Trottinette Lime - Vélo Jump - Belga Eric Lalmand

La zone de police Montgomery mène depuis lundi et jusque dimanche des actions de sensibilisation et des contrôles visant le respect du code de la route par les cyclistes et utilisateurs de trottinettes, ont annoncé mardi les autorités communales de Woluwe-Saint-Lambert.

Si celles-ci affirment encourager les modes de déplacement dits doux, elles ne peuvent plus tolérer qu’ils menacent parfois la sécurité des usagers les plus faibles. L’abandon de ces engins sur les trottoirs est aussi une forme de violence faite aux personnes qui ne peuvent plus y circuler en sécurité, affirme un communiqué de la commune bruxelloise. Les policiers et les agents des services communaux de prévention sont particulièrement attentifs au respect des feux de signalisation et à la place des usagers sur la chaussée.

La zone Montgomery rassemble les services de police des communes bruxelloises d’Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert. A la suite de cette opération de contrôle, le collège des bourgmestre et échevins de Woluwe-Saint-Lambert verra quels sont les nouveaux dispositifs et aménagements de l’espace public à envisager pour permettre à chacun d’y trouver sa place en toute sécurité et confort, annonce encore le communiqué. Par ailleurs, le 2 septembre dernier, le conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert a voté une motion donnant six mois à la Région bruxelloise pour fixer des règles précises en matière de stationnement des véhicules en cyclopartage. Sans cela, la commune se réserve le droit d’adopter un règlement communal de police spécifique, fixant des telles règles sur le territoire de la commune, avertissait encore la motion.

La commune vient toutefois d’être distinguée par la Région bruxelloise comme commune de référence pour sa politique de développement de la pratique du vélo.

Belga

Partager l'article

25 septembre 2019 - 16h49