Vivaqua veut une indexation de l’eau en 2020

L’intercommunale bruxelloise des eaux a présenté ce samedi son premier plan pluriannuel et dresse le bilan de tout ce qui doit être amélioré d’ici 2024.

Avec une dette financière qui s’élève à 823 millions d’euros, les comptes de Vivaqua sont dans le rouge. Pourtant, l’intercommunale souhaite continuer à investir (100M/an), notamment pour réhabiliter les structures souterraines.

Le service clientèle devrait lui aussi subir un coup de lifting, afin d’améliorer les rapports avec le client.

Mais pour réaliser ces objectifs, Vivaqua doit faire des économies. Pour se faire, l’intercommunale souhaite une indexation du prix de l’eau, jugé trop faible, en 2020.

■ Reportage de Thomas Destreille et Manon Ughi.

Partager l'article

27 avril 2019 - 15h19