Découvrez   

Visites immobilières interdites : les agents immobiliers font de la résistance

Les agents immobiliers ne sont pas autorisés à organiser des visites de biens dans le cadre des nouvelles mesures imposées pour endiguer la nouvelle vague de coronavirus, indique la porte-parole de la ministre de l’Intérieur. Mais selon l’Institut professionnel des agents immobiliers (IPI), une zone de flou subsiste dans l’arrêté ministériel publié au Moniteur belge.

D’après les juristes de l’Institut, l’arrêté ministériel n’interdit pas formellement les visites en présentiel. Ainsi, dans l’attente d’une communication officielle de la part du ministère de l’Intérieur, l’IPI a annoncé à ses membres qu’il maintenait sa position au sujet des visites et considérait qu’elles pouvaient s’effectuer. “Si elles étaient formellement interdites, ce serait simple“, a indiqué le porte-parole de l’Institut, Steven Lee. “Mais pour le moment, on est dans le flou total, on attend.”

Pas d’exception pour les agents immobiliers

L’IPI a été en contact lundi avec le cabinet du ministre David Clarinval, en charge des classes moyennes, des Indépendants et des PME afin d’éclaircir la situation pour ses 11.000 membres. “On a pu poser nos questions, fournir les explications nécessaires sur le fonctionnement du métier et sur le fait qu’on est capable d’organiser des visites de manière à respecter les mesures sanitaires“, a commenté Steven Lee. Le cabinet de David Clarinval a, quant à lui, transmis ces arguments à la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a indiqué le porte-parole Christian Carpentier. Néanmoins, pour Christian Carpentier, “à ce stade, les agents immobiliers ne figurent pas dans les exceptions à l’interdiction car ils ne font pas partie des métiers essentiels. Par contre, ils peuvent exercer une activité numérique comme tous les commerçants. Evidemment, cela ne s’applique pas à toutes leurs activités. Louer un appartement une semaine à la mer, c’est faisable en numérique, mais louer pour du long terme ou vendre un bien, cela requiert une visite sur place“, reconnaît-il.

La porte-parole de la ministre de l’Intérieur, Marie Verbeke, confirme que les agents immobiliers peuvent continuer leur activité en ligne mais doivent interrompre les visites. “Je comprends que c’est compliqué. Je ne peux pas dire qu’il n’y aura pas de changement, mais pour l’instant les visites sont interdites.”

Belga 

► Voir aussi : Steven Lee, porte-parole de l’Institut professionnel des agents immobiliers dans Toujours + d’Actu

Partager l'article

03 novembre 2020 - 11h20
Modifié le 03 novembre 2020 - 16h07