Vincent De Wolf : “J’entends jouer un rôle majeur avec Françoise Schepmans et je suis motivé car c’est un tandem efficace”

Le chef de groupe du parlement bruxellois pour les libéraux est revenu sur les changements à la tête du MR ainsi que sur les annonces des têtes de listes. Il sera numéro deux sur la liste libérale pour les régionales.

Le MR a clarifié ses positions pour les prochaines élections. Charles Michel aura la présidence du parti, Didier Reynders la tête de liste à la Chambre, Olivier Chastel celle pour l’Europe et Françoise Schepmans pour les Régionales à Bruxelles. “Ce sont des questions de stratégie et ce sont des questions de politique mais aussi de personnes. Je crois que tout le monde est motivé. Moi je n’ai pas revendiqué quelque chose de précis mais j’ai dit que j’étais à la disposition de mon parti. J’entends jouer un rôle majeur avec Françoise Schepmans et je suis motivé car c’est un tandem efficace. Nous avons de l’expérience et nous connaissons Bruxelles. Nous sommes pertinents tous les deux. Il y a une rupture chez certains habitants pour les politiques. Cela n’existe pas chez Françoise et chez moi. Quant à l’écologie, j’ai ouvert ma majorité aux Ecolos depuis 12 ans et nous avons mené une politique locale mais aussi dans le groupe. Nous n’avons pas attendu les marches. Nous n’avons pas besoin d’être écolo pour faire de l’écologie. Il n’y a pas d’écologie sans économie. C’est l’économie qui permet de financer l’écologie. “

Pour Vincent De Wolf, il n’y a pas de problème pour que Charles Michel soit en même temps chef du MR et premier ministre. “J’ai toute confiance en Charles Michel qui a montré sa capacité de travail. On va tous être en campagne et il va pouvoir montrer tout ce qu’on a réalisé.”

Regardez l’intégralité de l’Interview

V.Lh.-Photo: BX1

Partager l'article

18 février 2019 - 14h12