Une vidéo qui montre un policier de la zone Bruxelles-Ouest facilitant un mariage blanc jugée recevable

La 50e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu un premier jugement, mercredi après-midi, dans l’affaire concernant un policier de la zone qui couvre les communes de Molenbeek, Jette, Ganshoren, Berchem et Koekelberg prévenu pour corruption dans une affaire de mariage blanc.

Le tribunal a déclaré recevable comme indice de culpabilité la vidéo issue d’une caméra cachée montrant ce policier demander de l’argent. Les débats au fond ont été fixés au 29 avril prochain à 9h. Le tribunal n’a pas fait droit à la demande de la défense qui souhaitait que soient supprimées du dossier des images vidéo obtenues par un journaliste en caméra cachée. “Ce sont des indices obtenus de manière irrégulière”, avait notamment plaidé le conseil du prévenu, Me de Béco.

Le fonctionnaire de police est prévenu devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir demandé de l’argent en échange de services qui rendraient crédible un “faux” mariage. L’affaire avait éclaté en septembre 2015 à la suite de la diffusion sur la chaîne télévisée RTL d’une vidéo montrant le policier prévenu, filmé à son insu, en train de négocier avec deux interlocuteurs pour faciliter un mariage blanc. Dans la séquence filmée, il semble que les trois personnes se connaissent et soient en affaire depuis un certain temps. Il y est question d’une somme d’argent de plusieurs centaines d’euros qui a déjà été payée au policier, lequel réclame à nouveau de l’argent.

Belga

Partager l'article

30 janvier 2019 - 16h01