Via des business pass, Bruxelles simplifie l’aide publique et privée aux entreprises

La Région bruxelloise proposera à partir du mois de septembre prochain différentes formules de “business pass” proposant aux entreprises des services d’aide taillés sur mesure par rapport à leurs besoins en fonction des étapes de leur vie.

Ces appuis existent déjà pour la plupart, mais la nouveauté réside dans la simplification et la lisibilité du dispositif.

La réorganisation s’inscrit dans le droit fil de la rationalisation des outils économiques de la Région bruxelloise. Selon le ministre bruxellois de l’Économie, Didier Gosuin (DéFI), la Région pourrait toucher jusqu’à 4.000 entrepreneurs et candidats-entrepreneurs via son offre simplifiée d’aides. Le ministre et les vingt-sept acteurs publics et privés impliqués dans le processus ont présenté mardi le contenu des packages d’aides réorganisées dont les premiers seront disponibles à partir de septembre. Ils sont à découvrir dès à présent via le site http://www.mybusinesspass.brussels ou via le 1819.

Dès la rentrée, le pass Fly proposera aux entrepreneurs avançant un projet en phase de démarrage, ou aux entreprises de moins de trois ans, une formule Omni offrant de l’information sur les services à leur disposition, permettant d’être invités à des actions d’information et d’accéder à certains outils (e.a. test de personnalité). Ce pass permet en outre à ceux qui bénéficient déjà d’un processus d’accompagnement d’accéder à une formule “Flexi” ouvrant un accès à des activités principalement collectives répondant à des besoins spécifiques.

Il propose enfin une formule Maxi qui s’adresse aux jeunes entreprises de moins de trois ans, détentrices d’un business plan jugé prometteur par un comité de sélection, en termes d’emploi et de développement à Bruxelles. L’entreprise reçoit un accompagnement personnalisé durant deux ans via un account manager. Elle a également accès à un ensemble d’initiatives en phase avec son potentiel de développement.

A partir de septembre également, les PME bruxelloises âgées d’au moins trois ans, occupant au moins trois ETP, et justifiant d’une croissance du personnel ou du CA d’au minimum 60% en trois ans, auront accès au “pass Sail”. Celui-ci leur ouvrira la porte à un accompagnement sur mesure via un account manager, ainsi qu’à un soutien personnalisé en financement, en localisation, en recrutements, formation et accompagnement via une série de partenaires. Seront ajoutés, en 2019, le pass “Back on Track” pour celles qui font face à des difficultés et veulent rebondir et le pass Relay pour les entrepreneurs qui souhaitent passer le relai.

BELGA

Partager l'article

10 juillet 2018 - 15h40