Vers une réforme de la taxation automobile : les propositions du rapport d’experts divisent

Quel taxe paierez-vous demain pour votre voiture? La région bruxelloise est la seule à ne pas avoir encore adapté sa fiscalité automobile. Une réforme est aujourd’hui en discussion. 

Des experts ont été mandatés par la Région pour produire un modèle de taxation. Leurs conclusions sont aujourd’hui débattues au parlement bruxellois.

Dans la majorité, le PS est critique : “On veut une réforme avec un aspect environnemental mais aussi social.“, dit le député bruxellois Ridouane Chahid.

De son côté Emmanuel Debock, pour Défi, est satisfait de l’objectif clair, l’amélioration de la qualité de l’air, et salue l’approche “qui vise à décourager les comportements les plus polluants“, même si ce rapport doit être sans doute amendé, poursuit le chef de groupe amarante au parlement bruxellois.

Réserves dans les rangs CDH : “Notre marge de manoeuvre pour évoluer vers un verdissement automobile est limité.” “Les principaux leviers d’action sont la TVA, les accises et les dispositions fiscales fédérales sur les voitures de société. Si on veut influer sur la qualité de l’air, il faut des systèmes concordants avec les deux autres régions, on en est loin! Et c’est la population bruxelloise qui sera pénalisée, car le diesel sera davantage taxé, or 60% des Bruxellois roulent au diesel. Les résultats de cette réforme reviendraient à payer plus cher pour 80 % des Bruxellois.”

Dans l’opposition, le MR est plutôt positif “sur la démarche d’avoir sollicité des experts.” Pour David Weytsman, il est bon d’encourager les Bruxellois à changer leur comportement “mais nous avions proposé un système de bonus fiscal tandis qu’ici le système proposé pénalise une partie des gens. Mais ça va dans le bon sens.

L’Ecolo Arnaud Pinxteren souligne la démarche des experts, qui a le “mérite de développer un système simple et de s’attaquer au problème de la mauvaise qualité de l’air” mais les propositions doivent être complétées avec d’autres scénarios, notamment la prise en compte de la masse du véhicule.

  • Invités :
    – Ridouane CHAHID, Député bruxellois PS
    – Benoît CEREXHE, Chef de groupe au Parlement bruxellois CDH
    – David WEYTSMAN, Député bruxellois MR
    – Emmanuel DE BOCK, Chef de groupe au Parlement bruxellois  DEFI
    – Arnaud PINXTEREN, Député bruxellois ECOLO

Partager l'article

05 juin 2018 - 19h37