Le verdict à propos du match féminin Standard-Anderlecht attendu pour vendredi

RSC Anderlecht-Standard Femina - BX1

La Chambre d’appel de l’Union belge de football (URBSFA) sera appelée à se prononcer vendredi à propos de l’interruption du match entre le Standard Fémina et Anderlecht, a annoncé l’URBSFA lundi.

La rencontre du 16 novembre dernier entre les deux équipes avait été interrompue à 25 minutes du terme alors que le score était de 0-1 en faveur d’Anderlecht. Des affrontements entre supporters des deux équipes avaient alors éclaté dans les tribunes. Une rixe qui s’était poursuivie sur la pelouse.

En première instance, le dossier avait été géré par le Comité sportif. Selon cet organe disciplinaire, le Standard et Anderlecht devaient se partager la responsabilité. Rejouer le match à Angleur lui paraissait la meilleure solution. Anderlecht n’avait pas accepté cette proposition et avait fait appel, avec succès. La Chambre d’appel de l’Union belge avait donc décrété la victoire 0-1 des Bruxelloises. Mais les Rouches ne se sont pas résignés et ont porté l’affaire en évocation.

L’avocat du Standard, Grégory Ernes, a plaidé pour une absence d’un énoncé des motivations de la Chambre d’appel ce qui a convaincu la commission d’Evocation, laquelle a cassé le jugement et renvoyé le dossier devant la chambre d’appel dont la composition sera cette fois-ci différente.

Vendredi dernier, les avocats des deux équipes à nouveau plaidé devant le Comité d’appel dont le verdict est attendu ce vendredi 22 février.

Belga

►Le match Standard-Anderlecht des dames ne devra pas être rejoué, Anderlecht conserve la victoire
Football féminin : le match Standard – RSC Anderlecht sera finalement rejoué

Partager l'article

18 février 2019 - 19h22