Découvrez   

Une première semaine de soldes “dramatique” pour certains commerçants

La première semaine des soldes est “dramatique” pour le commerce de détail, déplore vendredi le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). Il réclame des mesures financières supplémentaires pour le secteur afin d’apporter une solution à l’important stock d’invendus.

D’après les résultats récoltés par l’organisation, 65% des détaillants constatent une baisse des ventes de 35 à 40% par rapport à la première semaine des soldes de l’année dernière. Cette forte diminution s’explique principalement par les mesures sanitaires prises pour lutter contre le coronavirus, avec l’obligation de faire ses achats seul et dans un délai de 30 minutes.

“Tous les commerçants font réellement tout ce qu’ils peuvent pour que les clients puissent faire leur shopping en toute sécurité”, rappelle Christine Mattheeuws, présidente du SNI. “C’est pourquoi nous continuons à demander la permission de faire ses achats avec les gens de sa bulle.”

L’organisation regrette par ailleurs une communication “peu claire” des responsables politiques ainsi que des scientifiques, y compris sur le thème du shopping. “Les consommateurs indiquent qu’ils limitent ou reportent leurs achats par crainte des conséquences économiques potentielles pendant l’automne”, ajoute Christine Mattheeuws.

Le SNI invite les consommateurs à aller faire leur shopping en toute sécurité pour profiter des bonnes affaires et soutenir les commerçants.

Belga – Photo: BX1

Partager l'article

07 août 2020 - 14h38
Modifié le 07 août 2020 - 14h38