Un système de fraude à la TVA depuis la Chine démantelé à l’aéroport de Bruxelles-National

Le parquet de Hal-Vilvorde a démantelé un système de fraude passant par Brussels Airport. Il permettait aux entreprises chinoises de vendre des produits à prix très bas sur des sites de vente en ligne européens, en échappant à la TVA.

Le Parquet poursuit trois sociétés chinoises, ainsi qu’une britannique et une allemande, pour faux en écriture, blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle. Ces sociétés transportaient des produits depuis la Chine vers l’Union européenne via l’aéroport de Bruxelles-National, sans s’acquitter de la TVA. Pour y parvenir, les exportateurs chinois utilisaient des fausses factures, selon le porte-parole du parquet, Carlo Vercarre, qui s’est adressé au journal De Tijd. Ainsi, elles faisaient croire que les marchandises n’étaient pas destinées au marché belge mais à un autre pays de l’Union, où la TVA serait payée.

Cette méthode permettait aux entreprises de vendre leurs produits à des prix défiants toute concurrence : “Les biens sont ensuite envoyés vers l’un des centres de distribution de sites de vente en ligne comme Amazon en Europe, où ils sont alors vendus à des particuliers à travers le continent“, explique le porte-parole du parquet.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Herwig Vergult

Partager l'article

19 septembre 2019 - 09h33