Un procès pour crime de génocide au Rwanda fixé aux assises de Bruxelles

La cour d’assises de Bruxelles a fixé, fin juin, un nouveau procès relatif au génocide rwandais à octobre prochain. C’est la toute première fois qu’une cour d’assises belge traitera de faits qualifiés de crime de génocide.

Trois hommes, Fabien Neretse, Emmanuel Nkunduwimye et Ernest Gakwaya, devront en effet y répondre de crime de génocide et crime de guerre. Pour ce 5e procès organisé en Belgique concernant le génocide rwandais, le tirage au sort des jurés aura lieu le 21 octobre. Les débats débuteront le 24 octobre, et devraient se poursuivre durant plusieurs semaines. Dans ce dossier, Ernest Gakwaya est accusé de meurtres et viols durant le génocide des Tutsis et des Hutus modérés par des Hutus, au Rwanda en 1994.

Emmanuel Nkunduwimye est quant à lui accusé de meurtres, tentatives de meurtre et viols durant la même période. Enfin, Fabien Neretse est accusé de meurtres et tentatives de meurtre. Fabien Neretse est notamment suspecté d’être impliqué dans le meurtre de Claire Beckers et de sa famille. Claire Beckers est une Belge qui tenait un commerce de glaces à Kigali et était mariée à un Tutsi, Isaïe Bucyana. Le couple et sa fille avaient été tués à Kigali en avril 1994.

Belga – Photo: Belga/ Eric Lalmand

Partager l'article

05 juillet 2019 - 14h08