Découvrez   

Un dispositif testé pour mieux séparer les pistes cyclables des trottoirs à Madou

Nouvelle séparation Piste cyclable Trottoir - Facebook Elke Van den Brandt

Le Centre de Recherches Routières (CRR) a mis en place à la demande de l’agence régionale Bruxelles Mobilité un nouveau dispositif permettant de mieux séparer les pistes cyclables des trottoirs sur le tronçon entre la place Madou et la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode. Les usagers de cet axe peuvent répondre à une enquête pour permettre d’améliorer ce dispositif, voire l’imaginer sur d’autres axes.

Le Centre de Recherches Routières a donc développé, à la demande de Bruxelles Mobilité, un dispositif permettant de bien marquer la séparation entre les zones dévolues aux piétons et celles prévues pour les cyclistes, trottinettes, etc. Un dispositif qui doit être aisé à franchir pour les personnes à mobilité réduite, détectable pour les personnes victimes de déficience visuelle et sans danger pour les cyclistes et autres usagers, rappelle la ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière Elke Van den Brandt (Groen).

Un tel dispositif a été imaginé et installé en mai dernier sur la piste cyclable entre la place Madou et la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode. Il s’agit de bandelettes blanches en résine, comme le révèle La Capitale. Ces bandelettes sont fines mais assez imposantes pour être détectées et franchies par des cyclistes ou personnes à mobilité réduite.

En vue de l’extension possible de ce dispositif sur d’autres pistes cyclables et trottoirs en Région bruxelloise, Elke Van den Brandt rapporte qu’un questionnaire a été mis en ligne pour récolter les avis des utilisateurs de cet axe. Ils peuvent le remplir en cliquant sur ce lien jusqu’au 13 septembre. Le dispositif sera ensuite évalué.

Gr.I. – Photo : Facebook Elke Van den Brandt

Partager l'article

19 août 2020 - 08h15
Modifié le 21 août 2020 - 13h47