Un conseiller communal cdH de Wezembeek-Oppem rejoint le MR

Un conseiller communal cdH de Wezembeek-Oppem, Mikaël Hosseini, a décidé de rejoindre le MR, le jugeant plus proche de ses valeurs, a indiqué dimanche le bourgmestre désigné de cette commune à facilités de la périphérie bruxelloise, le libéral Frédéric Petit.

M. Hosseini est le plus jeune conseiller communal de Wezembeek-Oppem élu lors du scrutin communal du 14 octobre dernier sur la liste de majorité LB Union, mais sous l’étiquette cdH.

Cet étudiant en droit à l’ULB “se sent en effet plus proche des valeurs défendues par le MR que celles prônées par l’actuel cdH, qu’il juge trop à gauche”, a précisé M. Petit dans un communiqué.

Cette décision n’a pas d’influence sur la majorité actuelle forte de 76,7% des voix exprimées lors des élections d’octobre.

La Liste du Bourgmestre (LB)-Union de M. Petit avait obtenu 18 des 23 sièges (-1), suivie par la liste flamande WOplus avec cinq sièges (+1).

M. Petit fait partie, avec trois de ses homologues de communes à facilités de la périphérie – Yves Ghequière (Linkebeek), Pierre Rolin (Rhode-Saint-Genèse) et Alexis Calmeyn (Drogenbos) – des quatre bourgmestres non-nommés qui ont introduit un recours au Conseil d’Etat contre la décision de la ministre flamande des Affaires Intérieures, Liesbeth Homans (N-VA). Celle-ci refuse de les nommer en leur reprochant d’avoir envoyé les convocations pour les élections d’octobre 2018 dans la langue des électeurs – et non en néerlandais.

Source et image: Belga

Partager l'article

05 mai 2019 - 19h14