Un Bus de la Justice délivrera bientôt une aide juridique gratuite partout à Bruxelles

Un Bus de la Justice, où les justiciables pourront trouver gratuitement conseil auprès d’un avocat, sillonnera d’ici le mois de mai prochain les dix-neuf communes de la Région bruxelloise.

Inspirée par des expériences similaires menées à Paris ou Lyon, la Commission d’aide juridique (CAJ) de Bruxelles vient de lancer un projet-pilote en ce sens. Durant un an, ce bus spécifiquement aménagé à cet effet s’arrêtera tous les jours de la semaine dans différentes communes de la Région bruxelloise. Il complétera ainsi le réseau des 24 bureaux fixes d’aide juridique déjà existant dans la capitale, mais en permettant de mettre davantage l’accent sur certaines communes socialement plus défavorisées, comme Molenbeek ou Anderlecht. Ce bus permettra aussi d’offrir une aide juridique en dehors des heures habituelles de bureau.

“Un grand enjeu démocratique”

“L’accès au droit et à la justice constitue l’un des grands enjeux démocratiques actuels”, insiste Vinciane Gillet, présidente de la Commission d’aide juridique de Bruxelles. “De nombreuses études font état d’un sentiment d’insatisfaction des citoyens en la matière. Les justiciables les plus démunis, les personnes à mobilité réduite et les plus âgés sont particulièrement concernés. Ils ne sont pas de justiciables de seconde zone. Avec le bus de la justice, nous allons au-devant de leur besoin en leur facilitant l’accès gratuit à un avocat”.

La mise en œuvre de ce projet, qui sera évalué après un an, nécessitera un budget global de près de 100.000 euros.  Une partie de ces frais sera pris en charge par le ministre des Maisons de justice de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rachid Madrane, ainsi que l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles. Mais les initiateurs sont toujours à la recherche de fonds et dons complémentaires. Ils ont lancé à cet effet un appel à crowdfunding via le site GoFundMe. Ils espèrent y obtenir 20.000 euros.

Selon Vinciane Gillet, ce Bus de la Justice devrait circuler dans les rues de la capitale d’ici le 1er mai au plus tard.

Avec Belga – Photo : Belga/Eric Lalmand

Partager l'article

13 mars 2019 - 17h40