Les tunnels bruxellois endommagés par 60 camions en 2018

Près de 80% de ces dégradations ont eu lieu au tunnel Léopold II. Pascal Smet (SP.A), Ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics, indique que désormais un système de détection sera installé lors de chaque rénovation d’un tunnel. 

En 2018, 60 camions ont endommagés les tunnels bruxellois, en raison de la taille du camion, hors-gabarit. Selon La Libre Belgique, 48 de ces dégradations proviennent du tunnel Léopold II.

Ce phénomène est notamment dû au fait que le tunnel est équipé de détecteurs de hauteur efficients installés au niveau des portiques d’entrée à Yser et du côté de Charles Quint“, a déclaré Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. “Cela garantit que nous recevons beaucoup de rapports de ce tunnel“. 

“Nous sommes très régulièrement interpellés pour des incidents de ce type, alors que les indications interdisant les véhicules de plus de 3,5 tonnes d’emprunter les ouvrages d’art sont systématiquement prévues !”, déplore de son côté Pascal Smet.

Dès que nous entamerons la rénovation d’un tunnel, nous procéderons au placement de potences.“. Il poursuit : “La facture des dommages est également envoyée à la compagnie d’assurance. Ce n’est pas au résident bruxellois d’assumer ces coûts”. 

T.Dest / Image : Belga

Partager l'article

16 février 2019 - 12h02