Le trafic immobilisé à Schaerbeek en mémoire des victimes de la circulation routière

A l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes de la circulation routière, le trafic a été immobilisé dimanche à Schaerbeek durant 218 secondes en mémoire des 218 morts et blessés graves sur les routes bruxelloises en 2017. L’action était organisée avec le soutien de la Région bruxelloise, en collaboration avec les asbl Rondpunt, Parents d’enfants victimes de la route et Over-Hoop, ainsi que Handicap-International et le collectif citoyen 1030/0.

L’action, qui était organisée avec l’appui de la police locale, s’est tenue à hauteur de l’église Saint-Servais, au carrefour entre l’avenue Louis Bertrand et la chaussée de Haecht. Ce lieu est situé à une centaine de mètres de celui où le 7 novembre 2017, la journaliste du Standaard Stéphanie Verbraekel, a perdu la vie après avoir été percutée sur la chaussée d’Haecht. Des fleurs y ont été déposées en sa mémoire. La cérémonie s’est clôturée par des prises de paroles de victimes et d’associations de victimes de la circulation routière notamment.

“Cette action symbolique et émouvante se tient pour la première fois en région bruxelloise où 24 personnes ont perdu la vie dans des accidents de circulation routière. Diminuer drastiquement les accidents de la route afin d’arriver à zéro morts sur les routes, est l’affaire de tous, y compris des citoyens qui ont un rôle à jouer au niveau du respect et de la courtoisie dans la circulation”, indique Bianca Debaets, Secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière

Le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (DéFI), rappelle pour sa part les efforts faits par sa commune pour y améliorer la sécurité routière et conscientiser les automobilistes. En avril dernier, la commune a ainsi généralisé la limitation à 30km/h maximum sur l’ensemble de ses voiries. Des rues cyclables où les voitures doivent céder le passage aux vélos ont été mises en place. Depuis octobre dernier, le premier radar tronçon de la Région bruxelloise est opérationnel à Schaerbeek et la commune va louer un radar laser Lidar en plus de celui déjà prêté par la Région. Les contrôles de police ont également augmenté de 80%.

Belga

Partager l'article

18 novembre 2018 - 14h46