Trafic de visas humanitaires : Melikan Kucam provisoirement suspendu par le CPAS de Ganshoren

Le Conseil de l’Action sociale (CPAS) de la commune bruxelloise de Ganshoren a décidé, lors d’un conseil d’urgence convoqué jeudi soir, de suspendre préventivement Melikan Kucam de ses fonctions de comptable pour une période d’un mois.

Melikan Kucam, conseiller communal NV-A à Malines, soupçonné d’avoir trafiqué des visas humanitaires, est également comptable depuis 20 ans au sein du CPAS de Ganshoren. Il y occupe aussi la fonction de receveur ad interim lorsque ce dernier est receveur principal. “Au sein du CPAS de Ganshoren, nous n’avons rien à reprocher à monsieur Kucam“, a tenu à préciser le président du CPAS de Ganshoren, Marco Van Dam (sp.a). “Il ne s’occupait pas des payements et son travail était effectué sous l’autorité du receveur“. Ledit receveur a directement été appelé à revoir le travail du comptable.

Le CPAS se veut rassurant et ne pense pas, sur base d’une première analyse rapide, que des anomalies soient observées dans le travail de Melikan Kucam. “Cependant, pour toute certitude, un audit interne est en cours“, a précisé Marco Van Dam.
Melikan Kucam a été suspendu pour une période d’un mois. Le CPAS devra ensuite se pencher sur ce cas avec la possibilité, en fonction de l’évolution du dossier judiciaire relatif au trafic de documents, de reconduire cette suspension provisoire pour une nouvelle période qui peut aller de un à quatre mois.

 

 

Partager l'article

18 janvier 2019 - 11h15