Sur BX1 TV Maintenant : "Hors Cadre"

Découvrez   

Le tourisme américain se porte mal : 20% de voyageurs belges en moins par rapport à 2016

L’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis fait visiblement mal au tourisme américain : sur les trois premiers mois de 2017, les chiffres font état d’une diminution de 4,2% du nombre de touristes par rapport au premier trimestre de 2016. Les Belges sont parmi les plus nombreux à bouder les États-Unis.

Selon les chiffres révélés par Het Laatste Nieuws, seuls 153.000 Belges ont décidé de visiter les États-Unis lors du premier trimestre 2017, contre 190.000 à la même période en 2016. Cela représente une perte de 20%, et de 37.000 touristes belges.

Les chiffres globaux du secteur touristique américain font état d’une diminution de 700.000 touristes par rapport à 2016, soit une perte sèche de 2,3 milliards d’euros. Les États-Unis ont ainsi perdu deux places au classement des pays les plus visités, se classant désormais sixième derrière, notamment le Japon et la Grande-Bretagne. Même la ville de New York a enregistré 250.000 visiteurs en moins par rapport au premier trimestre de 2016.

Selon le patron de Connections, Frank Bosteels, seule l’élection de Donald Trump n’explique pas cette baisse drastique. La hausse du dollar, et les attentats du 22 mars 2016, qui ont mené à la réduction du nombre de vols de Delta Airlines, American Airlines et Jet Airways depuis et vers Zaventem, sont notamment des causes de cette baisse.

Gr.I. – Photo : Belga/Marc Gysens

Partager l'article

27 septembre 2017 - 09h36
Modifié le 27 septembre 2017 - 09h36