Découvrez   

Taxes sur les antennes GSM : accord entre Jette et Orange, Ganshoren négocie avec Proximus

Antenne Pylône GSM - Belga Jonas Hamers

Le quotidien L’Écho révèle que la commune de Jette a conclu un accord financier avec Orange concernant le paiement des taxes sur les antennes GSM, réclamées depuis plusieurs années par les communes bruxelloises.

Cela fait de nombreuses années qu’un contentieux perdure entre les opérateurs de téléphonie et les communes bruxelloises concernant les taxes communales perçues sur les antennes GSM. Si une négociation groupée entre les 19 communes bruxelloises et les différents opérateurs avait été un temps évoquée, le quotidien L’Écho révèle ce jeudi que la commune de Jette a trouvé un accord avec l’opérateur Orange. Celui-ci concerne environ la moitié des sommes dues par Orange depuis plusieurs années. «Ils ont essayé de se soustraire à la taxation pour l’avenir, ce que nous avons refusé», précise le bourgmestre Hervé Doyen.

La commune de Ganshoren a pour sa part engagé des discussions avec Proximus pour un litige de près de 2 millions d’euros. «Notre intérêt n’est pas de nous enfermer dans une situation litigieuse qui a déjà coûté à la commune plus de 53 000 euros en frais d’avocats», dit l’échevin des Finances Stéphane Obeid (MR) dans L’Écho.

Ce dernier demande toutefois que des consultations soient menées entre les opérateurs et les 19 communes pour trouver une solution d’avenir quant à ce conflit qui perdure.

Gr.I. – Photo : illustration Belga/Jonas Hamers

Partager l'article

11 février 2021 - 14h55
Modifié le 11 février 2021 - 15h53