Stib : les chauffeurs ont obtenu l’organisation d’une réunion d’urgence du CPPT

“Toutes les lignes de métro, tram et de bus circulent”, a annoncé la Stib sur Twitter lundi matin.

Le réseau de la Stib était perturbé la semaine dernière à la suite de l’action non couverte par les syndicats menée par un certain nombre de conducteurs et chauffeurs qui dénonçaient le manque de mesures de protection, pour les agents de conduites mais aussi pour les voyageurs, contre le coronavirus. La direction et les représentants syndicaux s’étaient accordés, jeudi après-midi, sur des dispositions complémentaires dans le contexte de la gestion de l’impact de la pandémie de Covid-19 au quotidien sur le réseau de transport en commun de la capitale.

Le collectif des 1.000 agents de conduite de la Stib a ajouté lundi avoir repris le travail en raison de l’organisation d’une réunion d’urgence du CPPT (comité pour la prévention et protection au travail). Il se réunira “au plus vite”, afin d’aborder l’adaptation du poste de conduite lié au Covid-19 et les remplacements sur ligne, souligne le front commun syndical. Ce dernier sujet comprendra notamment la problématique de la désinfection du compartiment voyageurs en cours de journée, précise le Collectif. Les risques engendrés par des véhicules bondés et le manque de distanciation sociale y seront également développés.

“Les agents de conduite ont repris le travail, toujours avec la boule au ventre, mais avec le sentiment d’avoir enfin été entendu. L’organisation d’une réunion du CPPT dans les plus brefs délais, c’est une première reconnaissance que l’exercice de leur droit de retrait était justifié, que des mesures de sécurité peuvent, doivent et vont encore être prises”, estiment les chauffeurs de la Stib.

Belga -Photo: BX1

  • Interview Olivier Rittweger, membre des Conseil d’entreprise et CPPT de la STIB

Partager l'article

18 mai 2020 - 12h38