Découvrez   

Sodexo doit respecter l’appartenance linguistique des usagers francophones

Le tribunal de première instance de Bruxelles vient de condamner Sodexo, l’entreprise éditrice des titres-services, à respecter l’appartenance linguistique des usagers francophones domiciliés dans les communes à facilités dans leurs communications au public et leurs rapports avec les particuliers

C’est ce qu’indique vendredi Défi dans un communiqué. La formation politique amarante avait soutenu cette action en justice introduite par six usagers. Depuis la régionalisation des titres-services en 2016, les communications de Sodexo à ses utilisateurs francophones domiciliés dans les communes à facilités se sont faites non plus en français mais uniquement en néerlandais. Les plaignants exigeaient dès lors que la société respecte leurs droits prévus par le régime des facilités.

“La régionalisation des titres-services avait conduit une firme comme Sodexo à se baser sur l’interprétation fallacieuse du régime des facilités, défendu par la Communauté flamande déjà condamnée à plusieurs reprises”, explique Véronique Caprasse, échevine DéFI à Crainhem. D’après le parti, le jugement rendu démontre en tout cas “l’invalidité et l’illégalité des circulaires du gouvernement flamand” sur ce régime. Mme Caprasse et la présidente de DéFI Périphérie, Sophie Rohonyi, voient dans cette décision de justice “une piqûre de rappel à l’attention de la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA), qui foule constamment du pied les facilités”.

Belga – Photo: Belga/Nicolas Maeterlinck