“Sous silence”, le projet des étudiants en journalisme de l’ULB donne la parole à ceux qu’on entend peu

Les étudiants en journalisme de l’ULB lancent aujourd’hui « Sous Silence », un projet qui vise à faire émerger la voix de ceux que l’on entend mal ou peu. Un projet transmédia en collaboration avec BX1, Le Soir et Radio Campus.

A l’initiative du projet, un constat. Ce sont toujours les mêmes qui monopolisent la parole. Intitulé « Sous Silence », le projet vise donc à donner la parole à ceux que l’on entend moins, et invite alors les lecteurs, internautes, auditeurs ou téléspectateurs à tendre l’oreille.

Sous Silence

François De Brigode regarde la télévision comme tout le monde. Vous aussi avez l'impression d'entendre "toujours les mêmes"? Ne baissez pas les bras. Avec Sous Silence, baissons le bruit ambiant de la société belge et tendons l'oreille.#SousSilence#DelionsLesLangues#TendonsLoreille

Publiée par Sous Silence sur dimanche 8 avril 2018

 « Chut ! Vous entendez ? Non ? C’est normal. On n’a jamais eu autant de moyens pour communiquer et pourtant c’est toujours les mêmes que l’on entend. Pendant deux semaines, à travers des récits, des enquêtes, des portraits et des reportages, nous vous proposons de baisser un peu le bruit ambiant de la société belge pour laisser émerger les voix de ceux qui n’arrivent pas à se faire entendre ou qui se taisent par peur d’être mal compris. Délions les langues. Tendons l’oreille. »

Dès ce lundi et jusqu’au 29 avril, ces apprentis journalistes vous emmèneront notamment au cœur de la diaspora africaine, de la communauté Yézidis, ou encore des temples bouddhistes de Belgique.

Un projet transmédia

À côté de leur site internet disponible dès ce mercredi, des émissions seront diffusées sur la radio universitaire Radio Campus, ainsi que des articles publiés dans le journal Le Soir. Des contenus exclusifs et originaux seront également proposés sur leurs réseaux sociaux.

https://www.facebook.com/SousSilence/

https://www.instagram.com/sous_silence/

Des reportages sont aussi prévus sur notre chaîne et site web. Le dimanche 29 avril, BX1 diffusera une enquête sur les cercles privés de l’élite bruxelloise, devenus aujourd’hui de véritables cercles d’affaires. Et des reportages sur les anciens combattants congolais et leur combat pour une meilleure reconnaissance par la Belgique seront également diffusés sur le site internet de BX1.

Ce travail de fond journalistique affiche également une ambition participative. Les étudiants, conscients de ne pas pouvoir donner la parole à tous, invitent dès lors les personnes qui ne se sentent pas écoutées à les prévenir via un bouton alerte sur leur site web.

Aurélie Vanwelde – Photo : Sous Silence

Partager l'article

16 avril 2018 - 12h25