Siamu : la commission spéciale est installée, les auditions devraient se conclure d’ici Pâques

La commission spéciale mise en place par le parlement bruxellois pour se pencher en profondeur sur la gestion du SIAMU de la capitale procédera à des auditions à un rythme soutenu d’ici les prochaines vacances de Pâques. Elle se réunira à cet effet tous les mardis, a-t-elle décidé mardi après-midi, lors d’une première séance d’installation et d’organisation de ses travaux.

La décision de créer cette commission avait été proposée par le bureau élargi du parlement régional, au terme d’une série d’auditions en commission des Affaires intérieures. Celles-ci avaient été organisées à la suite d’un audit accablant de la Cour des Comptes sur la gestion des marchés publics au sein du service bruxellois de l’incendie entre 2012 et 2015.

Comme annoncé, la commission composée de 15 membres est présidée par le député-bourgmestre de Forest Marc-Jean Ghyssels (PS). Les vice-présidents sont René Coppens (Open VLD), Fouad Ahidar (sp.a), et Annemie Maes (Groen). Il y aura deux co-rapporteurs : Vincent De Wolf (MR) et Serge de Patoul (DéFI).

Des auditions dès le 27 février

Il a été convenu que seraient entendus mardi prochain, le 27 février, les quatre officiers pompiers en charge des marchés publics. Le mardi 6, les commissaires entendront le responsable financier du SIAMU, le comptable, le juriste, le spécialiste des marchés publics et le responsable du bien-être. Seront appelés à témoigner le 13 mars, les représentants de l’Inspection des Finances et des trois ASBL gravitant autour du corps des pompiers.

Revoir aussi : Les précédentes auditions menées devant la Commission des Affaires intérieures du Parlement bruxellois en vidéos

Sous réserve d’inventaire d’ici là, il est prévu d’entendre, le 20 mars, en une longue séance, pas moins de cinq ministres et secrétaires d’État qui se sont succédé à la tête du département au cours des dernières années: Robert Delathouwer (sp.a), Pascal Smet (sp.a), Benoît Cerexhe (cdH), Christos Doulkeridis (Ecolo), et Cécile Jodogne (DéFI). Sera également auditionnée le même jour, la représentante du cabinet Jodogne qui prend part aux réunions du comité de direction. Serge de Patoul (DéFI) avait demandé, sans convaincre, de renoncer à cette audition, jugeant que la responsabilité politique est assumée par Cécile Jodogne.

Avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

20 février 2018 - 18h00