SIAMU : un audit datant de 1996 pointait déjà les failles dans la gestion

Des dérives dans la gestion du Siamu, le Service régional bruxellois d’incendie et d’aide médicale urgence, avaient déjà été pointées dans un audit datant de 1996, peut-on lire dans La Libre Belgique mercredi.

A cette époque, un audit sévère du bureau de consultance Coopers&Lybrand, l’une des anciennes branches de l’actuel PricewaterhouseCoopers (PWC), avait déjà pointé les mêmes constats que ceux, plus récents, de la Cour des comptes, qui sont examinés en commission du parlement bruxellois actuellement. Le document, qui date d’il y a 22 ans, indique notamment que “des services et fonctions indispensables, tels que la comptabilité analytique, n’existent pas”, et pointe “un esprit de laisser faire, laisser aller”.

L’audit relevait aussi comme problème, déjà, que du “personnel opérationnel (…) combine des tâches administratives avec des tâches opérationnelles d’officier pompier”. “Les fonctions de manager sont assumées par des personnes qui n’ont pas la formation adéquate pour effectuer leurs tâches avec le professionnalisme requis”, étit-il noté.

Belga

Partager l'article

24 janvier 2018 - 10h04