Les services de psychiatrie des hôpitaux bruxellois sont complètement saturés

Les services de psychiatrie des hôpitaux bruxellois sont complètement saturés depuis plusieurs mois. Les patients s’enchaînent mais les lits sont disponibles sont de moins en moins nombreux…

Nous avons rendu visite à l’hôpital Brugmann, où le service devait faire face ce mardi à un cas délicat : quatre patients à gérer pour seulement trois lits disponibles. Et cette situation n’est pas isolée. Depuis plusieurs mois, le service psychiatrie se plaint du manque de places disponibles pour soigner les patients qui ont besoin de traitements spécifiques.

Et ce manque de places influence directement l’avenir des patients : comment transférer ou faire sortir un patient qui n’est pas encore traité comme souhaité ? La question se pose chaque jour dans cette unité…

■ Reportage d’Adeline Bauwin et Charles Carpreau.

Partager l'article

27 novembre 2018 - 17h09