Sécurité routière: seules six des 30 zones répertoriées comme les plus dangereuses en 2015 ont été réaménagées

Des 30 zones de circulation accumulant le plus d’accidents répertoriées en 2015 et considérées comme prioritaires par la secrétaire d’Etat bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V), à peine six ont fait l’objet d’un réaménagement. 

À peine six des 30 zones noires au niveau de la sécurité routière rendues publiques en novembre 2015 par la secrétaire d’État bruxelloise en charge de la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) ont été réaménagées afin d’être davantage sécurisées. C’est ce qu’annonce le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SPA) à nos confrères de Bruzz .

“Les points les plus dangereux sont aussi souvent les plus complexes. Ce sont des carrefours qui concentrent beaucoup de modes de transport et d’utilisateurs. A côté de cela, les procédures pour obtenir les permis pour de tels chantiers sont aussi très longues. Parmi ces 30 zones, sept se trouvent également sur des voiries communales. Cela signifie que l’on proposer notre expertise à la commune , mais c’est elle qui doit lancer le chantier”, explique le cabinet de Pascal Smet.

Partager l'article

12 mars 2018 - 17h49