Découvrez   

Sécurité routière : 14% de tués et blessés graves en plus sur les routes lors des canicules

En cas de canicule, le nombre moyen d’accidents avec tués ou blessés est en moyenne 7% plus élevé que lorsque la météo est dite normale, indique vendredi l’Institut belge pour la sécurité routière Vias. Le nombre d’accidents graves augmente plus fortement encore, avec une hausse de 11%. Quant au nombre de tués et blessés graves sur les routes, il augmente de 14%.

Selon Vias, en tenant compte du fait que la canicule actuelle devrait durer environ 8 jours, entre 60 et 70 accidents avec tués ou blessés pourraient survenir en plus par rapport à d’habitude. Ceux-ci pourraient entraîner entre 15 et 20 tués et blessés graves supplémentaires.

L’institut explique cette hausse par une présence plus importante de véhicules sur les routes, dont des deux-roues. Mais la chaleur provoque également une plus grande irritabilité de la part des conducteurs, ce qui accentue les comportements agressifs au volant. “La chaleur provoque une sorte d’épuisement psychique de l’individu qui se montre alors moins patient qu’en d’autres circonstances. Quand les conducteurs ont chaud, ils en deviennent irritables et plus prompts à se mettre en colère, plus vite frustrés et plus impulsifs. Dans la circulation, cela entraîne des altercations qui peuvent dégénérer”, explique le psychologue de l’institut Vias, Ludo Kluppels.

En cas de forte chaleur, le nombre de dépannages est également en hausse de 20%. Les problèmes les plus fréquents sont relatifs aux batteries, au système de refroidissement du moteur et à la pression des pneus.

Pour déterminer les effets de la canicule sur la sécurité routière, l’institut Vias a passé en revue les périodes de forte chaleur de ces 15 dernières années.

Belga

Partager l'article

07 août 2020 - 11h28
Modifié le 07 août 2020 - 11h28