Schaerbeek et Saint-Josse devront payer le déficit de 200.000€ cumulé par l’église Sainte-Marie

L’église est l’une des plus imposantes de la capitale, sa paroisse se situe sur le territoire des deux communes.

Les communes de Schaerbeek et de Saint-Josse vont devoir combler les déficit de la Fabrique d’église Sainte-Marie, un trou de 198.931,17€ apprend-on sur le site de la RTBF.

Schaerbeek doit supporter 54% de la note, Saint-Josse le reste. Cette facture pose question, notamment au nom de la séparation entre église et État, mais pourtant c’est bien la loi. Les charges de l’église ont un coup important, il faut dire que le bâtiment est de taille.

Sadik Köksal (Libéraux schaerbeekois), l’échevin des Cultes de Schaerbeek, répond à la RTBF, il annonce qu’il va rencontrer les responsables de la fabrique d’église, “les recettes propres de l’église ne suffisent pas à couvrir ses dépenses. Seuls 6% de ces dépenses sont générés par la fabrique. Notre intervention communale reste donc indispensable pour que l’église puisse assurer la continuité des services liés au culte.”  Il faudra donc d’autres recettes pour l’église, et pourquoi pas instaurer des expositions ou autre événements, ajoute-t-il. De son côté, la commune de Saint-Josse annonce qu’elle assumera ses obligations.

Reportage de Marie-Noëlle Dinant, Ewa Kuczynski et Nicolas Scheenaerts

Partager l'article

11 janvier 2019 - 12h30