Saint-Josse : la semaine de quatre jours en vigueur ce lundi 1er février

Le système bénéficie à l’ensemble du personnel communal âgé de plus de 55 ans qui en fait la demande.

Employée depuis des années à la commune, Baia (57 ans), bénéficiera ainsi dès la semaine prochaine d’une adaptation d’horaire sans perte de salaire ni de pension. Elle est ravi:“Cela permettra de continuer à être performante et continuer à bénéficier et de son lieu de travail, et des loisirs qui sont offerts”. Vincent, 60 ans, un autre bénéficiaire du système est également satisfait. “J’ai décidé de prendre le lundi, le jour après le week-end. Cela me permettra d’avoir un jour de plus pour me reposer parce qu’effectivement les années passant, les problèmes de santé arrivent”, explique-t-il.

Le bourgmestre tenoodois Emir Kir (indépendant) explique que la commune compte également créer 20 postes compensatoires destinés à des demandeurs d’emploi. “C’est l’occasion aussi d’apporter une réponse aux problèmes d’emploi. Vous savez qu’aujourd’hui avec la digitalisation et la robotisation, il va y avoir une destruction massive d’emploi et les jeunes peinent à trouver du travail”, explique-t-il. Au total, 20% des employés communaux pourraient être concernés.

  • Reportage de Mickael Scholze, Marjorie Fellinger et Lucas Peyskens

 

 

Partager l'article

29 janvier 2020 - 18h14