La Région bruxelloise doit-elle suspendre les missions économiques en Israël ? Débat dans #M

La député bruxelloise Viviane Teitelbaum (MR) et la cheffe du groupe Ecolo-Groen au Parlement bruxellois Zoé Genot s’opposent sur le plateau de #M sur les suites à donner à la sanglante répression d’un rassemblement palestinien de masse vendredi dernier à Gaza.

“Ce ne sont pas quelques accrochages qui ont mal tourné. Il y a vraiment eu une stratégique de l’armée israélienne de mettre des tireurs d’élite avec chaque fois un officier à côté d’eux qui désignait la personne qu’il fallait essayer de toucher. On a eu plus de 60 morts et plus de 2.400 blessés. Le levier que nous avons en Région bruxelloise est celui-là: c’est de dire qu’il s’est passé quelque chose de grave”, explique Zoé Genot, évoquant la proposition de résolution visant à suspendre les missions économiques en Israël que son groupe parlementaire a déposée.

Une proposition de résolution à laquelle s’oppose Viviane Teitelbaum. “Je voudrais tout d’abord dire qu’il faut condamner systématiquement toutes les violences, et pas seulement dans un conflit. La deuxième chose que je veux dire, c’est que cela va trop loin. Je ne pense pas qu’il faut suspendre des missions économiques. Je ne pense pas qu’il faille jamais suspendre le dialogue, ni avec une partie, ni avec une autre. C’est ce que le gouvernement fédéral et l’Europe répondent. Je pense qu’il faut introduire un dialogue. Je pense qu’il ne faut pas importer un conflit. Je pense qu’il s’agit de mettre en présence quelque chose de constructif et pas de démolir ce qui existe”, souligne la libérale.

J. Th.

 

 

Partager l'article

22 mai 2018 - 19h45