La Région bruxelloise envoie un guide aux bourgmestres pour lutter contre le radicalisme

Le gouvernement de la Région bruxelloise a envoyé un vadémécum aux 19 bourgmestres de la région afin de les aider à mieux lutter contre les phénomènes de radicalisation, rapporte ce vendredi la Dernière Heure.

La Région bruxelloise a envoyé un guide aux 19 bourgmestres de la région pour leur permettre de mieux lutter contre le radicalisme. Ce vadémécum complet rassemble de nombreux exemples pour faire face à des cas concrets de radicalisation, et comprendre ce que les autorités communales peuvent faire selon le lieu, l’acte ou les personnes concernées.

Comme l’explique la DH, un exemple a marqué cette dernière législature : l’interdiction via un arrêté de police du spectacle de Dieudonné sur le territoire de la Ville de Bruxelles par le bourgmestre de l’époque, Yvan Mayeur (PS), en 2015. Le bourgmestre estimait alors que le spectacle représentait un danger pour l’ordre public, sur une estimation de l’Ocam, qui plaçait l’événement en niveau d’alerte 3 sur une échelle de 4. Le Conseil d’État avait finalement annulé l’arrêté de police, estimant que dans ce cas, la liberté d’expression prévaut et que le bourgmestre n’a pas de compétence pour juge d’une infraction en matière de liberté d’expression, d’outre ou d’incitation à la haine.

“À la demande de plusieurs bourgmestres, nous avons créé ce guide qui dresse le cadre de leurs compétences et met à leur disposition des modèles d’actes afin d’éviter les écueils juridiques”, explique le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS) dans la DH.

Gr.I. – Photo : Belga/Jean-Luc Flémal

Partager l'article

14 septembre 2018 - 09h39