Les Red Lions battent l’Afrique du Sud 5-1 et assurent leur place en barrages

Les Red Lions se sont imposés 5-1 (mi-temps 4-1) face à l’Afrique du Sud (FIH 15) lors de leur troisième et dernier match de la poule C à la Coupe du monde de hockey, samedi à Bhubaneswar, en Inde. Si ce succès assure déjà à la Belgique (FIH 3) de terminer au 2e rang de la poule et d’ainsi participer aux barrages (les 8e de finale), elle devra toutefois attendre le résultat du match suivant entre l’Inde (FIH 5) et le Canada (FIH 11) pour savoir si elle peut encore accrocher la 1e place, directement qualificative pour les quarts de finale.

La partie débuta à peine depuis 36 secondes qu’un oubli sur l’aile gauche de la défense belge permit à Nicholas Spooner de pénétrer sans opposition dans le cercle. L’attaquant du club allemand de Harvestehuder eut tout le temps d’allumer Vincent Vanasch et d’ouvrir le score à la surprise générale (1e). Il n’y eut pas de réaction de révolte immédiate de la Belgique, désormais privée de John-John Dohmen, malade, et Manu Stockbroekx, blessé. Julian Hykes s’offrit même la deuxième occasion de but du match sur un tir de revers, mais non cadré, six minutes plus tard.

Asseyant lentement leur domination face à une nation qu’ils avaient balayée 9-1 lors de leur dernière confrontation en 2017, les hommes de Shane McLeod forcèrent leur premier penalty corner (pc) en fin de premier quart-temps. Alexander Hendrickx le prit à son compte pour revenir au score, son sleep venant claquer la planche du but défendu par Cassie Pieterse (13e). Les Sud-Africains, coachés par Mark Hopkins, restèrent dangereux.

Sur un raté de la défense belge en tout début de deuxième période, ils alertèrent Van Asch, qui eut la chance d’être bien placé sur un tir à bout portant. Les Belges se donnèrent ensuite de l’air en quatre minutes de temps pour mener 3-1. D’abord sur un tir croisé de Simon Gougnard (18e), puis sur leur 2e pc, à nouveau converti par Hendrickx (22e), et de la même manière que le premier (à gauche de la guêtre du gardien). Les vice-champions olympiques enfoncèrent encore un peu plus le clou, sur leur 3e pc, transformé cette fois par Loïck Luypaert, toujours en sleep direct (30e).

Après le repos, un recours à l’arbitrage vidéo amena le 4e pc belge, immédiatement suivi d’un cinquième, détourné par un défenseur adverse. Les Lions pensèrent avoir inscrit leur cinquième but, via un tir d’Hendrickx sur pc, mais l’arbitre lui-même fit appel à la vidéo pour l’annuler à juste titre. A l’opposé, un penalty stroke pour les Sud-Africains fut invalidé en fin de 3e quart. Les Lions trouvèrent néanmoins une dernière fois le chemin du but via Cédric Charlier (48e) sur une reprise consécutive à une percée sur la droite: 5-1 score final.

La Belgique a entamé son tournoi le 28 novembre par une courte victoire 2-1 face au Canada, avant de partager 2-2 avec le pays hôte dimanche dernier, laissant ainsi la main aux Indiens qui possédaient une meilleure différence de buts que nos compatriotes avant cette dernière journée du groupe C. L’Inde ayant battu l’Afrique du Sud par 5-0, une victoire par un but d’écart contre le Canada dans le match à suivre lui permettra de rester en tête de la poule et de se hisser directement en quart de finale.

Dans ce cas de figure, les Belges passeraient par un barrage contre l’équipe classée 3e du groupe D, vraisemblablement le Pakistan (FIH 13), pour accéder aux quarts. La suite du tournoi se déroule par élimination directe jusqu’en finale.

Belga

Partager l'article

08 décembre 2018 - 14h46