Découvrez   

R. Vervoort : “Le cdH ne peut pas avoir un pied dehors et un pied dedans”

“Le cdH ne peut pas avoir un pied dehors et un pied dedans”, affirme le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort dans un appel aux humanistes à la loyauté par rapport à l’accord de majorité dans la capitale, lors d’un entretien accordé au Soir mercredi.

L’objectif du ministre-président est d’avoir un gouvernement qui fonctionne. Il lance dès lors un appel à son partenaire cdH à Bruxelles: “Nous avons un contrat encore un an et demi, nous devons aller jusqu’au bout, aussi loin qu’on peut. Mais à ce moment-là, il faut devenir à nouveau loyal par rapport à l’accord et ne pas avoir un pied dedans, un pied dehors”, affirme M. Vervoort.

“Il faut se définir par rapport à ce contrat. Nous, on est prêt pour continuer à l’exécuter. Mais je ne veux pas de quelque chose de bancal”, met-il en garde. Il rejette aussi toute stratégie de travail de sape au parlement bruxellois, qui serait de “l’irresponsabilité totale”: “S’ils commencent à s’amuser avec des abstentions au moment des votes, cela ne va pas. Ni de commencer à pourrir l’ambiance, le climat au niveau du parlement. Ce n’est pas faisable, pas supportable! Cela va irriter les autres groupes de la majorité. S’ils commencent à déposer des résolutions critiquant la majorité avec le MR, où est-ce qu’on va?”. (Belga)

Partager l'article

30 août 2017 - 06h52
Modifié le 30 août 2017 - 06h52