Découvrez   

Quatre nouvelles arrestations liées aux attentats de Bruxelles

La police de Bruxelles a mené 11 perquisitions lundi matin dans le cadre de l’enquête sur les attentats du 22 mars à Zaventem et à la station du métro Maelbeek. Quatre personnes ont été arrêtées. C’est ce qu’a confirmé, le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Der Sypt, à nos confrères du Standaard.

Une perquisition a été menée lundi matin dans un magasin de bricolage de l’avenue de Stalingrad à Bruxelles et une autre dans une salle de stockage à la gare du Midi, selon une information diffusée mardi par le quotidien La Dernière Heure (DH). Le parquet fédéral confirme qu’une dizaine de perquisitions ont été menées lundi en région bruxelloise dans le cadre du dossier ouvert à la suite des attentats de Bruxelles et Zaventem.

Le parquet précise que plusieurs personnes ont été privées de liberté et emmenées pour audition approfondie. Les juges d’instruction spécialisés en matière de terrorisme en charge du dossier décideront dans les prochaines heures de leur inculpation éventuelle et de leur maintien éventuel en détention. La perquisition dans le magasin de bricolage visait, selon la DH, à découvrir la quantité et le prix de l’acétone acheté pour la fabrication de l’explosif TATP, utilisé lors des attentats du 22 mars. Le parquet fédéral ne souhaite communiquer aucune information supplémentaire à ce stade, dans l’intérêt de l’enquête

 

Avec Belga

Partager l'article

10 octobre 2017 - 12h24
Modifié le 19 mars 2018 - 16h33