Quand les jeunes parlent de radicalisation : une campagne de l’asbl Bravvo

La ville de Bruxelles a lancé une campagne choc pour sensibiliser à la lutte contre la radicalisation. 18 panneaux ont été placés en face de la Gare Centrale, reprenant des paroles d’adolescents et de jeunes adultes sur la violence, le terrorisme. 

C’est l’asbl Bravvo qui a sondé les jeunes, leur a demandé leur opinion sur ces sujets sensibles, afin de susciter chez eux une réflexion critique. L’objectif est de susciter le débat. Le message est aussi décliné sous forme de petites vidéos sur les réseaux sociaux.

Reportage de Michel Geyer et Frédéric De Henau
Lire aussi les dossiers de la rédaction : La lutte contre la radicalisation est passée de l’urgence à la prévention

Partager l'article

21 février 2020 - 17h58