Un QG sécurité vide qui coûte cher à la Région bruxelloise

Le gouvernement bruxellois a signé en 2016 un bail de 18 ans ferme dans l’ex-cité administrative pour y loger le nouveau QG régional de la sécurité. Mais deux-tiers des étages sont toujours vides et les loyers courent, rapporte L’Echo mercredi.

Peu après les attentats de Bruxelles en 2016, la Région s’était engagée à la prise en location de 13.200 m² dans l’immeuble BelAir pour un montant de 2,13 millions d’euros par an. Une antenne du Siamu (service incendie et aide médicale urgente), le personnel du 112, le call center de crise de la Stib devaient notamment y être logés. Mais depuis, seuls les étages supérieurs sont occupés, et deux tiers de l’immeuble restent vides. Le gouvernement bruxellois a validé un appel d’offres en juillet dernier pour des travaux d’aménagement à hauteur de cinq millions d’euros, qui doivent débuter prochainement. Ils devraient être terminés pour rassembler toutes les équipes concernées avant la mi-2019.

►Lire aussi : Le projet immobilier Belair à Bruxelles suscite des craintes

Avec Belga/ Illustration: BX1

Partager l'article

12 décembre 2018 - 07h56