Découvrez   

Projet immobilier à Woluwe-Saint-Pierre : l’ambassade de Chine veut rassurer les riverains

La semaine dernière, nous vous parlions de ce projet immobilier qui suscite la polémique parmi les riverains à Woluwe-Saint-Pierre. L’ambassade de Chine envisage de construire un immeuble de 21 logements pour y loger son personnel. Aujourd’hui, l’ambassade réagit et tient à rassurer les habitants.

“Le plan de projet est pris en charge par un cabinet d’architecture belge et la construction sera aussi confiée à une entreprise locale. Le plan de projet a été conçu strictement dans le respect des exigences locales”, nous explique-t-elle.

L’immeuble devrait faire 16 mètres de haut et 60 mètres de long. Un “Titanic” des temps modernes qui tranchera avec les habitations existantes du quartier. Au total, 11 dérogations sont demandées à la Région pour le permis d’urbanisme. Avec autant de dérogations, les riverains s’interrogent. La Chine bénéficie-t-elle d’un traitement de faveur ?

Nous comprenons bien les préoccupations du voisinage et nous avons déjà eu des échanges sincères avec certains d’entre eux. Lors de l’élaboration du projet, nous avons pris pleinement en compte leurs préoccupations et nous avons déployé beaucoup d’efforts pour réduire au maximum les impacts du projet.”

Du côté de Pascal Smet, secrétaire d’État à la Région de Bruxelles-Capitale chargé de l’Urbanisme, on assure que le dossier sera instruit comme tous les autres à Bruxelles. Le projet est soumis à l’enquête publique jusqu’à ce mardi.

“Actuellement, le projet suit la procédure administrative prévue par la loi Belge. Le permis est au stade de l’enquête publique, moment de la procédure où le voisinage est invité à s’exprimer auprès des autorités compétentes. Nous continuerons à rester à l’écoute des voisins et nous travaillerons encore à optimiser autant que possible le projet”, conclut l’ambassade dans son communiqué.

A.V. – Photo: BX1

 

Partager l'article

12 octobre 2020 - 12h09
Modifié le 12 octobre 2020 - 12h18