Le procès du site RichMeetBeautiful reporté au 7 février prochain

Le procès de la société responsable du site Web “RichMeetBeautiful” est reporté au 7 février prochain à 9h00. Ce site avait fait parler de lui avec des publicités diffusées à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) en septembre 2017, proposant à des étudiantes de se faire entretenir par des hommes plus âgés et fortunés.

La société responsable du site Web RichMeetBeautiful, Digisec Media Limited Sprl, et son patron, Sigurd V., ont été cités directement devant le tribunal correctionnel de Bruxelles par le parquet sur base de trois infractions. Il s’agit de tentative de débauche ou de prostitution d’autrui, de publicité incitant à la débauche ou à la prostitution d’autrui, et enfin de violation de la loi concernant la lutte contre le sexisme dans l’espace public.

En septembre 2017, le site de rencontres RichMeetBeautiful avait suscité de vives réactions à la suite d’une campagne de publicité sur des campus de l’ULB. Celle-ci incitait des étudiantes, âgées de 18 à 26 ans, dénommées “sugar babies”, à se faire entretenir par des hommes mûrs et aisés, des “sugar daddies”, en les rencontrant via le site Web RichMeetBeautiful. Plusieurs communes bruxelloises avaient ensuite interdit son affichage dans l’espace public. Certains élus bruxellois avaient déposé plainte auprès du Jury d’éthique publicitaire et demandé l’intervention du parquet. En mars dernier, la justice belge avait aussi ordonné le blocage du site auprès des fournisseurs belges d’accès à internet.

►Lire aussi: La Ville de Bruxelles, Ixelles et Watermael-Boitsfort interdisent la campagne de “sugardating”

Avec Belga/ Illustration: Photo BX1

Partager l'article

12 décembre 2018 - 12h40