Procès des gardiens de Forest : tous les prévenus nient les faits malgré des documents accablants

Les interrogatoires se poursuivent ce mercredi pour la deuxième journée du procès des gardiens de la prison de Forest. 21 gardiens sont suspectés par la justice d’avoir imposés leur propre système de prise en charge des détenus jugés comme récalcitrants. 

Si les 21 gardiens ne répondent pas des mêmes préventions, tous contestent les faits qui leur sont reprochés et ce, malgré des documents accablants. Comme par exemple des messages écrits sur des messageries électroniques où l’un des prévenus se vante d’avoir passé un tabac aux détenus tandis que d’autres l’en félicitent ou s’en amusent.

A noter également qu’une directrice comparaît également pour “négligence coupable”.

T.Dest / Photo: Belga

 

Partager l'article

16 janvier 2019 - 10h56