Des problèmes sur la jonction Nord-Midi : des retards prévus sur un tiers des trains du pays

L’ensemble du trafic ferroviaire est perturbé jeudi matin à la suite de deux incidents survenus sur la jonction Nord-Midi, a indiqué le gestionnaire du réseau à l’agence Belga.

Un train a subi une avarie de matériel à la gare centrale et un pickpocket qui marchait le long des voies a entraîné l’arrêt du trafic sur l’ensemble des voies de la jonction. La situation est rétablie, mais tous les trains qui passent par le tronçon subissent des retards d’au moins 15 minutes, a précisé Infrabel.

Vers 7h00, soit une demi-heure plus tôt qu’initialement annoncé par le gestionnaire, un train s’est retrouvé à l’arrêt au niveau de la gare centrale à la suite d’une avarie de matériel, interrompant ainsi le trafic sur une voie. Un autre véhicule a dû rebrousser chemin, avant que le train victime de l’avarie soit contraint à faire de même. Au même moment, un pickpocket qui se trouvait gare du Nord a pris la direction de la gare centrale en marchant le long des voies. Le trafic a dès lors dû être interrompu sur l’ensemble de la jonction Nord-Midi.

Vu l’importance du tronçon pour l’ensemble de la circulation ferroviaire, de très nombreux voyageurs seront impactés par ces incidents. Au moins un tiers des trains circulant sur le territoire subiront des retards, estime Infrabel.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

23 novembre 2017 - 07h19